Vous êtes ici : Langue FRInternationalEtudiants de l'UPECTémoignages

  • International,

Yackolley - Etudes à Laval (Québec, Canada)

L3 mathématiques-informatique, séjour d'études d'un an (2013/2014). Titulaire de la bourse d'excellence attribuée par la Faculté

Publié le 27 octobre 2014 Mis à jour le 27 octobre 2014
• Le logement
Si les résidences étudiantes vous suffisent, il faut s'y prendre tôt pour avoir une chambre. C'est un très bon moyen de rencontrer d'autres étudiants et de mieux s'adapter à la vie étudiante.
Sinon, une recherche sur le site http://www.kijiji.ca/h-quebec/9001 permet de trouver beaucoup de logements accessibles aux étudiants.

• La vie universitaire
La vie universitaire est très animée et la vie universitaire se déroule un peu à l'américaine. Il y a toutes les semaines, voire plusieurs fois par semaines, des activités culturelles et sportives. Il y a aussi la possibilité d'intégrer une association étudiante (il y en a par facultés, religions, origines, …), ce qui est un bon moyen de participer à son développement personnel et universitaire.

• Le coût de la vie

Il faut faire attention car les prix affichés sont les prix hors taxes et les taxes s'y ajoutent donc à la caisse.
Le coût de la vie est assez correct, il est possible de faire 100$ de dépenses en épicerie par semaine et bien vivre. Et pour faire quelques sorties, on peut dire qu'avec 600$, environ 400€, on peut à peu près tout faire en ne prenant pas en compte le logement.

• Les transports
Les infrastructures des transports en commun de la ville de Québec ne sont pas aussi développées qu'en France, par contre, il y a des bus qui permettent d'aller partout. Dans la ville de Montréal, il y a le métro en plus.

• Les endroits sympas où aller
D'abord, les villes d'Ottawa, capitale du Canada, Toronto, Montréal, Sherbrooke sont de bonnes villes, sinon, à Québec, il y a surtout le Vieux-Québec qui offre beaucoup d'activités, les musées, …

• Les choses à éviter
Traverser hors des passages autorisés et, quand le feu piéton n'est pas allumé, vous risquez d'avoir des amendes.
Les québécois n'aiment pas quand on les appelle canadien et encore moins américains.

• Le français
D'abord l'accent québécois qui, au départ est un peu difficile, mais on s'y habitue vite, ainsi que certaines expressions qui au final restent.
Ensuite, la présence du français partout (l'anglais n'est ni présente ni autorisé sur aucune affiche, ou encore dans des enseignes) à cause d'une loi qui interdit l'usage de l'anglais, ce qui induit des termes parfois déroutant et souvent drôle.

• Le bénévolat
La culture du bénévolat est très forte au Québec, et elle va de paire avec la vie étudiante.

• … L'hiver
L'hiver québécois est l'un des plus rudes. Mais, avec de bons manteaux, ça se passe bien.
Les immeubles sont vraiment bien chauffés et si vous habitez en résidence, il y a un réseau souterrain qui permet d'accéder à n'importe quel autre bâtiment de sur le campus.

N’hésite-pas à m’écrire si tu as des questions sur les formalités administratives pour partir en séjour d'études ou si tu as des questions : yackolley.amoussou-guenou@etu.u-pec.fr

Amicalement, Yackolley