Vous êtes ici : Langue FRInternationalEtudiants de l'UPECTémoignages

  • International,

Flora - Stage au gouvernement à l'île Maurice

Publié le 5 septembre 2011 Mis à jour le 16 juillet 2013

Stage à Ebene Mauritius Research Council, Ile Maurice

"Je travaille avec deux jeunes ingénieurs sur la simulation de l'impact du vent sur les bâtiments à l'Ile Maurice. Tout est en anglais pour l'écrit et les réunions ce qui est un peu difficile pour moi mais sinon pour le reste le cadre dans lequel je travaille est très agréable : Ebene est une ville qui s'est construite pour que les compagnies s'installent alors ce ne sont que des nouveaux bureaux avec autour de la montagne. L'Ile Maurice c'est vraiment "top" ! Sauf le prix du billet d'avion..."

Je suis dans une organisation qui travaille pour le gouvernement. Mon stage consiste à faire une partie d'un projet que deux tout jeunes ingénieurs ont à réaliser sur la simulation de l'impact du vent sur les bâtiments à l’Île Maurice.
Je suis donc dans un bureau avec d'autres ingénieurs et nous travaillons toute la journée sur des ordinateurs à faire des simulations à l'aide d'un logiciel spécialisé, à faire des recherches sur des précédentes études, à écrire le rapport et également à préparer la présentation orale du projet qui sera réalisée devant des personnes du gouvernement et de l'université de l’Île Maurice. Ça se passe bien, les ingénieurs qui travaillent sur le même projet que moi sont très disponibles pour moi.

Travaillez ici est agréable.

L’Île Maurice est un pays très beau à visiter et les gens sont vraiment sympathiques. Au niveau du stage, tout est en anglais pour l'écrit et les réunions ce qui est un peu difficile pour moi mais sinon pour le reste le cadre dans lequel je travaille est très agréable : Ebene est une ville qui s'est construite pour que les compagnies s'installent alors ce ne sont que des nouveaux bureaux avec autour la montagne.

Le coût de la vie sur la place n'est pas élevé. Par exemple pour manger, on a un plat à 100 roupies (2,5 euros), c'est vraiment bien servis et vraiment on n'a plus faim du tout après. Au niveau du transport le ticket de bus est à 22 roupies (0,55 euros) ce qui est très abordable. Pour tout le reste (habits, nourriture...), on peut trouver pas cher dans Port-Louis (la capitale). Tout devient moins abordable dès qu'on s'approche des zones touristiques (les plages en particulier) car les Mauriciens profitent du tourisme bien entendu.

Au niveau des choses à faire : il y a bien sûr les plages parce qu'elles sont magnifiques, les sorties en bateau (voir les dauphins, les poissons, les îles autour de Maurice), les musées (je n'en ai pas fait), les parcs (comme Crocodile Park), l'aventure du sucre (tout le parcours du sucre), les sorties de la nuit (boîte de nuit et pub où l'entrée est gratuite) et sûrement d'autres choses mais le temps passe très vite alors on n'a pas le temps de tout faire malheureusement.

Les endroits à éviter je n'en ai pas entendu parler et les choses à éviter je ne vois pas non plus mais il doit y avoir comme dans tout pays.

Par contre il faut absolument apporter de la crème anti-moustique et après-moustique ! Ils sont tout le temps là, jour et nuit et ne font pas de bruit contrairement aux nôtres. Il faut aussi apporter de la crème solaire et après solaire parce qu'ici le soleil est très virulent et on attrape très vite un coup de soleil.

Sinon l’Île Maurice c'est vraiment "top"! Sauf le prix du billet d'avion...