Vous êtes ici : Langue FRInternationalEtudiants de l'UPECTémoignages

  • International,

Marie-Olga et Aurélie - Etudes à Waterford (Irlande)

Publié le 7 février 2011 Mis à jour le 16 juillet 2013

"Après trois semaines de cours, il nous est toujours aussi étrange d'entendre un élève saluer leur professeur entrant dans l'amphi par un joyeux : "Hi Mary, how are you today ?"

Séjour d'un semestre à Waterford Institute of Technology

Nouvelles du pays du trèfle vert...

Après un long voyage depuis Dublin, et un léger temps d'adaptation (climatique comme géographique), nous avons enfin pris nos marques sur le campus du Waterford Institute of Technology sur lequel nous sommes directement logées.

Nous vivons ainsi à College Fields, petite résidence universitaire située sur le campus principal, à 2 minutes de marche du bâtiment des sciences.

Si le logement en lui-même nous coute environs 320 euros par mois chacune, il faut cependant prendre en compte l'achat des cartes d'électricité (6,35€ l'unité) prévenant les coupures de courant en créditant les compteurs électriques. L'achat de ces cartes est généralement équitablement réparti entre les 4 colocataires d'un logement.

Faute de places, Marie-Olga et moi logeons dans deux appartements différents, respectivement en colocation avec trois Irlandais, et deux Irlandaises et un Saoudien.

Chaque chambre disposant de sa propre salle de bain, nous ne croisons finalement nos colocataires qu'occasionnellement aux heures des repas et lors des traditionnels « nettoyages de l'espace commun cuisine/salon pré-inspections», au cours desquels est remis en jeu la récupération des 400 euros de caution versée par chaque colocataire. Etrange comme le récurage des plaques électriques devient soudain préoccupation n°1 sur le campus !

Autre détail intéressant : l’accès aux appartements et aux chambres s'effectuent à l'aide de cartes magnétiques…qui ne sont autres que nos cartes étudiantes ! A la fois Pass pour les logements et la bibliothèque, carte d'identité étudiante et équivalent « carte Monéo » : inutile de préciser leur importance sur le campus ! Les services de photocopie, d'impression etc. et les achats effectués dans les cafétérias et boutiques du campus se règlent par exemple de préférence (voire uniquement) à l'aide des cartes étudiantes, en vue de bénéficier d’une légère réduction « WITcard».

Ainsi, si un repas froid complet se trouve facilement à partir de 3 euros sur le campus, nous préférons cependant préparer nos propres repas ; d'où l'avantage d'être située à 2 minutes des amphis, et 5 du supermarché Tesco local !

Nous avons bénéficié d'un très bon accueil de la part du service des relations internationales, au cours duquel nous avons pu rencontrer d'autres étudiants Erasmus, qui, comme nous avons pu le constater, sont en majorité des compatriotes issus de filières économiques. En somme : rien de tel que les sciences pour se démarquer !

Concernant les cours, très peu de différences avec le système français -nous disposons par exemple d'un environnement « d’apprentissage virtuel » semblable à Eprel, nous permettant de récupérer les supports de cours- si ce n'est l'étrange familiarité avec laquelle les étudiants s'adressent aux professeurs !  Après trois semaines de cours, il nous est toujours aussi étrange d’entendre un élève saluer le professeur entrant dans l’amphi par un joyeux : « Hi Mary, how are you today ? » !

De fait, l’ambiance en cours est plutôt sympathique et chaleureuse (ce qui contraste fort heureusement avec la température actuelle !) ; et les professeurs, toujours prêts à nous aider, nous demandant souvent si nous sommes « OK » avec le cours et les énoncés d’exercices et de projets !

La dernière heure de cours, finissant à 17h15, permet  à tout étudiant le souhaitant de rejoindre un des nombreux clubs et associations sportives de l'université, dont les activités commencent généralement vers 17h30.

Pour notre part, nous profitons pour l’instant de nos moments de loisirs pour visiter le centre historique de Waterford, et Tramore, petite ville balnéaire située à 20 minutes de bus, ou pour « squatter » l’une des nombreuses salles de répétitions « libre-service » du département musique du WIT situé sur College Street, qui me permettent de jouer du piano quand bon me semble !

Bon semestre à tous,

Aurélie et Marie-Olga