Vous êtes ici : Langue FRInternationalEtudiants de l'UPECTémoignages

  • International,

Thomas - Etudes à Umeä (Suède)

L3 Sciences de la vie et de la terre, séjour d'études d'un an (2013/2014). Titulaire de la bourse d'excellence attribuée par la Faculté

Publié le 5 novembre 2014 Mis à jour le 5 novembre 2014
Quelles différences culturelles vous ont le plus frappé ?
- Les Suédois sont très serviables quand on leur demande des renseignements et essayent toujours dans la mesure du possible de nous aider, contrairement aux français (parisiens) qui sont souvent pressé et pas toujours enclin à aider les touristes.
- Les suédois sont presque tous capable de "switcher" en anglais pour répondre aux touristes. C'est le pays avec le meilleur niveau en anglais 2nd langue dans le monde.
- L'environnement multiculturel de la ville (Umeå) pour moitié composé d'étudiants, dont une partie assez conséquente d'étudiants internationaux.

Quelles différences dans les systèmes d'enseignement ?
- Une seule matière à la fois par mois, regroupant 3 semaines de Cours Magistraux, 1 semaine de Travaux Pratiques, la rédaction d'un rapport de laboratoire, 1 présentation orale et un examen écrit final.

Avantage de ce modèle: travail régulier à fournir tous les mois avec l'échéance de l'examen à la fin de chaque mois
Inconvénient: Épuisant car les matières s'enchainent tout au long du semestre sans jour de vacance, difficile de tenir la cadence

- Modalités d'examen : contrôle continu + examen terminal

- Heures hebdomadaires : 25h + 10-15h de travail à la maison

- Langue de travail : l'anglais

- Avantages de l'université ?

Le "Buddy Programme", où 2 ou 3 étudiants suédois volontaires encadraient un groupe d'une quinzaine d'étudiants internationaux pour nous faire faire des activités culturelles et sportives (course d'orientation sur le campus et en centre-ville, marche autour du lac, barbecue, repas internationaux, soirées dansantes, tournoi de "brännboll", l'équivalent du baseball suédois très à la mode là-bas).

Logement
En tant qu'étudiant Erasmus ou d'autres programmes d'échange, nous avons la chance que l'Université d'Umeå nous garantisse à tous un logement étudiant de façon sûre, via son "International Housing Office".
Ce n'est pas le cas pour les étudiants qui veulent revenir étudier là-bas l'année suivante de façon libre (en tant que "free mover"), ceux-ci doivent trouver un appartement par leurs propres moyens et les listes d'attente peuvent être longues...
Donc c'est un gros avantage que l'université fasse passer en priorité ses étudiants de programme d'échange pour leur fournir un logement.

Budget repas / jour : 20 euros

Budget mensuel :
1000 euros

Bonnes adresses
- Ålidhem: le meilleur quartier étudiant où sont regroupés la majorité des étudiants internationaux et aussi le plus proche de l'université
- ICA: le supermarché avec le meilleur rapport qualité/prix (cependant Willis est moins cher mais la qualité s'en ressent)
- IKSU: le complexe sportif du campus, le plus grand de toute la Scandinavie (important de garder une activité physique l'hiver quand il fait presque toujours nuit pour éviter de déprimer).

Anecdotes
- Ma voisine suédoise nous a invité moi et mon amie Nerdjes Benachour (autre étudiante de l'UPEC qui est partie avec moi en Suède l'année dernière) à passer un weekend à Stockholm chez sa famille, et nous a servi de guide pour visiter la capitale.
- J'ai participé à un voyage organisé en Laponie pendant une semaine, et je le recommande vivement aux prochains étudiants de le faire: ils auront la possibilité de faire de la motoneige, du chien de traîneau, de se baigner dans un lac glacé après un sauna ou encore d'avoir la chance d'admirer les aurores boréales...

Je voudrais remercier la faculté des sciences et technologie de l'UPEC de m'avoir offert une bourse d'excellence pour la mobilité internationale, et de m'avoir encouragé à faire ce séjour d'étude.
Sans cette aide financière, je n'aurais jamais eu les moyens de partir étudier là-bas. Et sans ce petit coup de pousse des encadrants de l'UPEC (d'abord Monsieur Barhdadi qui m'a repéré en première année et recruté au sein du Parcours International, puis Messieurs Frémont et Laffray pour m'avoir sélectionné pour cette bourse d'excellence) qui m'ont encourager à croire en mes capacités et à ma réussite à l'étranger, je n'aurais jamais osé franchir le pas, et ce rêve Erasmus ne serait resté qu'un rêve...

P.S.: je salue cette initiative des bourses d'excellence pour la mobilité internationale à l'UPEC, car au sein de mon master à l'UPMC (2014/215), il n'y a pas d'initiative comparable, et je ne pourrais pas repartir étudier à l'étranger en M2 comme je le souhaitais car il n'y a pas de soutien financier suffisant. C'est donc un gros point fort de l'UPEC que de soutenir ses étudiants les plus méritants.