Vous êtes ici : Langue FRInternational

  • International,

La faculté des sciences et technologie développe et renforce des partenariats avec les universités québécoises

Publié le 5 juillet 2018

Une délégation de la faculté des sciences et technologie de l’UPEC, composée de Martin Schwell, enseignant-chercheur en physique-chimie et de Maxence Boutet, en charge des relations internationales, a effectué une mission au Québec durant la première quinzaine de juin. Cette mission a non seulement permis de nouer de nouveaux partenariats avec des facultés scientifiques au Québec mais également de renforcer les liens existants avec l’Université de Sherbrooke, partenaire stratégique de l’UPEC et de la faculté des sciences et technologie.

Université de Montréal (UdeM)
Un accord-cadre interinstitutionnel permettant des coopérations entre facultés ayant été signé en 2016 entre l’Université de Montréal et l’UPEC, la délégation de la faculté des sciences et technologie a été reçue par les directeurs départementaux de chimie et d’informatique de la faculté des arts et des sciences de l’UdeM afin d’évoquer les différentes possibilités de coopération entre les deux établissements. S’en est suivie une entrevue à la direction des relations internationales de l’UdeM en compagnie de Stéphanie Tailliez, conseillère en affaires internationales et Geneviève Bouchard, directrice des relations internationales de l’UdeM. Au cours de celle-ci, il a été convenu de signer une entente de collaboration interuniversitaire permettant des échanges réciproques d’étudiants et d’enseignants entre la faculté des arts et des sciences de l’UdeM et la faculté des sciences et technologie. Tous les champs disciplinaires communs entre ces facultés sont concernés par cet accord qui sera signé très prochainement.
La délégation de l’UPEC a également pu assister à la cérémonie de « collation des grades », durant laquelle quelque 250 étudiants ayant achevé leur thèse de doctorat à l’UdeM, se sont vus octroyés le grade de Docteur.

Université du Québec à Montréal (UQAM)
Les représentants de la faculté des sciences et technologie ont été aussi accueillis à la faculté des sciences de l’UQAM où ils ont rencontré Louise Brisette, vice-doyenne aux études ainsi que des responsables académiques et administratifs. Lors de cette rencontre, il a été décidé d’accroître les coopérations scientifiques ainsi que les mobilités étudiantes entre les deux facultés dans le cadre du programme BCI. Ensuite, ils ont effectué une visite au département des sciences biologiques afin de rencontrer les encadrants d’une stagiaire de en 2e année de master Sciences et Technologie de l'Agriculture, de l'Alimentation et de l'Environnement  (STA2E) parcours Ingénierie biologique pour l'environnement (IBE) effectuant un stage de fin d’études dans un laboratoire de l’UQAM.

Université du Québec à Chicoutimi (UCAQ)
La délégation française s’est ensuite rendue à l’UQAC, partenaire de l’UPEC coopérant déjà avec l’IUT Créteil-Vitry et l’IUT Sénart-Fontainebleau. Des réunions ont eu lieu avec les directeurs des programmes de cycles supérieurs en ressources renouvelables, en éco-conseil et en mathématiques-informatique ainsi qu’avec la directrice du département en sciences fondamentales (chimie et biologie) de l’UQAC. Il est ressorti de ces entrevues que de nombreuses compatibilités existaient entre les programmes de formation, aux niveaux licence et maîtrise. La possibilité de développer un double diplôme de licence en chimie-biologie dès la rentrée prochaine va donc être étudiée sérieusement.
Ensuite, un entretien avec Guylaine Boivin, directrice des relations internationales de l’UQAC a permis de préciser les modalités de coopération incluant les futurs échanges d’étudiants entre les deux institutions.

Université Laval
Une visite a également été organisée à la faculté des sciences et de génie de l’Université Laval, située à Québec, en présence de Alain Garnier, vice-doyen aux études et des directrices des départements de biochimie, de biologie et de chimie au cours de laquelle il a été décidé de signer une convention permettant des échanges d’étudiants au niveau licence en sciences de la vie et de la Terre, chimie et chimie-biologie.

Université de Sherbrooke
Profitant de leur venue à l’Université de Sherbrooke, les membres de la faculté des sciences ont remis en mains propres la convention d’échanges d’étudiants signée entre les deux établissements. La signature de cet accord permettra de développer des mobilités réciproques aux niveaux licence et master en chimie et en informatique. De plus, des projets de double diplômation sont en cours d’élaboration pour les masters de Chimie parcours Chimie des molécules bioactivesparcours Physico-chimie moléculaire et Applications et parcours Polymères fonctionnels et devraient voir le jour à la rentrée 2019-2020. Ainsi, les étudiants de l’UPEC inscrits dans les masters concernés pourront effectuer une mobilité en deuxième année de master à l’Université de Sherbrooke avec la possibilité d’obtenir un diplôme canadien de niveau master à l’issue de la mobilité.