Vous êtes ici : Langue FRInternationalPartir à l'étrangerFinancer son séjour

Financements et bourses

Une mobilité à l’international doit être préparée, y compris d’un point de vue budgétaire et financier, dans la mesure où les frais de transport pour vous rendre sur place ainsi que les frais liés à votre séjour restent à votre charge. Néanmoins, vous avez la possibilité de percevoir une aide octroyée par l’UPEC aux étudiants effectuant des mobilités internationales.

Afin de pouvoir bénéficier d’une aide à la mobilité internationale, vous devez au préalable avoir été nominé(e) auprès d’une université partenaire (lien sur démarches et procédures) ou alors avoir trouvé un stage à l’étranger d’une durée supérieure à un mois (lien vers stages).

Les différentes aides

Quatre types d’aides, correspondant à différentes enveloppes budgétaires, sont proposés :

  • Aide du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
  • Aide du Conseil régional d’Ile-de-France
  • Aide de l’Agence Erasmus + France
  • Aide sur fonds propres de l’UPEC

Le montant des aides attribuées varie en fonction des critères d’éligibilités de chaque enveloppe budgétaire ainsi que de la zone géographique dans laquelle vous effectuez votre mobilité.

Si vous êtes boursier(e) sur critères sociaux, vous pourrez continuer à percevoir la bourse du CROUS durant votre mobilité internationale.

Plusieurs appels à candidatures sont lancés pendant l’année académique. En fonction de la date de début de votre mobilité, vous devrez candidater à un appel spécifique et bien déterminé.

Demande d'aide à la mobilité internationale en ligne

La demande d’aide à la mobilité internationale se fait en ligne via le dépôt de documents sur un portail (attention : le formulaire en ligne ne fonctionne qu'avec la dernière version de Chrome ou de Firefox).

> Comment bien remplir le formulaire de candidature ?
> Liste des documents obligatoires pour une demande d’aide à la mobilité internationale


Un seul dossier de candidature est nécessaire pour postuler à l'ensemble des aides proposées.  
L'attribution de ces aides n'est pas un dû même si vous remplissez toutes les conditions. De plus, elles ne couvrent pas la totalité des frais à engager durant le séjour. En cas d’attribution, la première tranche de l’aide à la mobilité, représentant environ 70% du total à percevoir, le solde étant versé à l’issue de la mobilité.