Vous êtes ici : Langue FRInternationalEtudiants de l'UPECTémoignages

  • International,

Érika - Stage en laboratoire à l’Université de Sherbrooke (Québec, Canada)

L3 informatique, stage de 4 mois (été 2013) au sein d'un laboratoire de l’université de Sherbrooke. Titulaire de la bourse d'excellence attribuée par la Faculté

Publié le 16 septembre 2013 Mis à jour le 27 octobre 2014
Le logement
L’année universitaire n’est pas divisé en semestre comme en France mais en session de 4 mois (automne, hiver, été). Il est TRÈS facile de se loger à Sherbrooke à la session d’été (mai à août) car c’est la session où il y a le moins d’étudiants. Il y a l’Estudiantine, les résidences de l’UdeS ou les colocations. Le meilleur choix est généralement la colocation pour le confort et le prix. Il y a beaucoup d’annonces sur Kijiji et Uni-Logi. Tu peux aussi réserver pour quelques jours aux résidences le temps d’arpenter les rues de Sherbrooke et de trouver ta colocation.

Le coût de la vie sur place
Le taux de change joue en notre faveur ce qui nous permet d’avoir un meilleur pouvoir d’achat au Canada qu’en France. Il faut cependant faire attention car les prix affichés ne tiennent pas compte des taxes (15%).

Les repas
Il y a une cafétéria sur le campus où on peut acheter une carte de 500 $ et les repas sont déduit de ce montant initial en étant exonéré des taxes. Je n'ai pas eu besoin de recharger ma carte au cours de ma session, alors que j'y mangeais tous les midis avec plusieurs extras (collations à 16h). Je dépensais environ 70$ chaque deux semaines à l'épicerie.
Sherbrooke comporte aussi de bons restaurants comme la brasserie Daniel Lapointe qui propose des crevettes à volonté le jeudi soir ou le café Bla-Bla et ses burgers.

Les transports
Bien qu’en stage, j’ai été inscrite comme étudiante à l’UdeS ce qui m’a permis d’avoir une carte étudiante. Elle permet d’avoir accès aux installations sportives et surtout à l’accès gratuit aux autobus à Sherbrooke.
Il y a aussi les taxis pour ne pas rentrer à pied après une soirée si le dernier bus est déjà passé. Les tarifs ne sont pas dispendieux et en rentrant à plusieurs on peut aussi partager les frais. On peut aussi marcher ;o), les rues sont sures. Pour visiter d’autres endroits au Québec, il y a des autocars mais les prix sont assez élevés. Soit, il y a le wifi et des prises mais il vaut mieux privilégier le covoiturage (eg : Amigo Express). En moyenne, tu peux faire un aller-retour en covoiturage pour le prix d’un aller simple en autocar. Et puis c’est une question d’envie mais ça permet de rencontrer des gens !

Les choses sympa à faire, les endroits sympas où aller
A l’université il est possible de réserver gratuitement un terrain de badminton ou de volley pour jouer avec ses amis.
Toutes les semaines (ou presque) il y a des 4@7/ 5@8 qui sont des fêtes étudiantes organisées par les associations de chaque faculté directement sur le campus où il est possible de boire un verre avec ses amis à moindre coût.
Il y a aussi un cinéma à Sherbrooke. Il ne faut pas être surpris, la plupart des films en version française ont des doublages en québécois.
Chaque année en septembre commence la saison de la ligue d’improvisation L’Abordage qui se produit tous les dimanches au Boquébière jusqu’en avril.
Il y a aussi du swing tous les mardi au Boquébière, du karaoké toutes les mercredis au bar Le Magog.
Il est aussi possible de faire du laser game et du billard. Hors de Sherbrooke, il est sympa d’aller à Montréal (le Vieux-Montréal), Québec (Vieux-Québec, chute Montmorency), Tadoussac et Baie Sainte-Catherine pour observer les baleines.
Le site www.bonjourquebec.com permet de trouver un hôtel /motel /chambre d’hôte pour ces petites escapades ainsi que des activités à faire avec entre autres la liste de tous les festivals dont la fête du Lac des Nations à Sherbrooke qui s’accompagne d’une compétition de feux d’artifices (magnifique pour les yeux et les oreilles !).

N’hésite pas à m’écrire si tu as des questions sur les formalités administratives pour partir en stage ou si tu as des questions : Erika.Baena@USherbrooke.ca

Amicalement, Érika