Vous êtes ici : Langue FRRecherche

  • Recherche,

Le LISA en live à 150 mètres au-dessus de Paris

Publié le 19 juillet 2018

Dans le cadre du programme MESUrPOP financé par l'ADEME, en collaboration avec le ballon de Paris Generali, le LISA poursuit ses expériences de mesure de la pollution atmosphérique.

Date(s)

le 19 juillet 2018

Non loin de la Tour Eiffel à Paris, dans le parc André Citroën, à bord de la nacelle du ballon de Paris Generali, une équipe du LISA (Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques / UMR CNRS - 5255, Université Paris-Est Créteil et Paris Diderot) a testé pendant le mois de juillet une méthode de mesure de la pollution atmosphérique.

Objectif ? Montrer en direct une expérience utilisant la technologie LIDAR, basée sur des tirs laser. Depuis un point fixe, le LIDAR permet d'établir la carte de la pollution atmosphérique des particules fines. Un dispositif qui va permettre de situer et mesurer les sources de pollution dans Paris.
Ces mesures sont effectuées les matins avec des tirs LIDAR horizontaux pour renseigner les champs de concentrations de particules au-dessus de la capitale. En complément, les soirs sont dédiés aux premières mesures du radical NO3 (principal oxydant atmosphérique la nuit) dans l’atmosphère parisienne au moyen d’une cavité IBB-CEAS développée au LISA.

CONTACT : Vincent Michoud