Accès direct au contenu

UPEC

Sciences et technologie

logo_pdf

Faculté Sciences et technologie > Recherche


Le CRRET combine recherches fondamentales et identification de nouvelles cibles thérapeutiques

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami
  • Partager

Recherche

Le 14 mars 2016

Dulce Papy-Garcia présente la stratégie scientifique de l’unité : une recherche fondamentale s’articulant autour des défis sociétaux posés par les maladies neurodégénératives et le cancer.

CRRET
Une originalité scientifique avec un rayonnement international

La spécificité scientifique des recherches conduites au CRRET se base sur l’expertise  autour de deux types de biomolécules : des protéines régulatrices et des sucres complexes dénommés glycosaminoglycannes (GAGs). En étudiant les rôles biologiques de ces deux familles de biomolécules qui interagissent entres elles, les membres du CRRET étudient les processus qui régulent le comportement cellulaire, l’équilibre tissulaire et leur altération en cas de pathologie.

Les recherches confèrent au CRRET une identité scientifique unique sur les plans national et international.

Une identité déployée au sein de deux équipes

L’équipe « Facteurs de croissance, cancer et angiogenèse » (dirigée par José Courty) développe une stratégie axée sur la recherche des mécanismes régulant la croissance tumorale et des vaisseaux sanguins.

Les recherches sont conduites dans le domaine du cancer de la prostate et du pancréas. Les axes de recherche concernent la compréhension de l’implication des ribonucléoprotéines dans la modulation de la prolifération et la survie cellulaire et, d’une façon plus générale, le maintien de l’homéostasie tissulaire.

Les résultats montrent que les ribonucléoprotéines représentent une cible thérapeutique intéressante contre le cancer. L’équipe a développé de nouvelles molécules anticancéreuses dénommées NUCANTs qui sont actuellement testées chez l’homme.

L’équipe « Glycosaminoglycannes sulfatés et homéostasie » (dirigée par Dulce Papy-Garcia) axe ses recherches sur les rôles biologiques et pathologiques de certains sucres complexes, nommés glycosaminoglycannes (GAGs) possédant des structures rares. L’équipe a démontré le rôle central de ces GAGs, et de certaines de leurs enzymes de biosynthèse, dans la mise en place du processus neurodégénératif de type Alzheimer. Les chercheurs ont également identifié une nouvelle cible thérapeutique pour cette pathologie.

L’équipe étudie le rôle biologique fondamental de ces sucres dans le tissu cérébral et dans d’autres tissus riches en GAGs (comme le cartilage), ainsi que la neurodégénérescence induite par des facteurs environnementaux.

Des travaux sur Alzheimer récompensés

L’équipe de Dulce Papy-Garcia est lauréate 2015 de la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer. Le prix LECMA lui a été décerné le 7 janvier 2016 à Paris, à l’Académie nationale de médecine.

Une recherche financée par différents partenaires

L’ensemble des recherches effectuées au CRRET est réalisé grâce au soutien de l’UPEC, de la Faculté de sciences et technologie, et à l’obtention de contrats académiques (ANR, associations caritatives, Europe) et industriels.

La valorisation via le dépôt de brevets

Au-delà des publications scientifiques, le CRRET valorise ses résultats scientifiques par des dépôts de brevets, avec le soutien de l’UPEC et du CNRS. Des brevets sur de nouvelles stratégies diagnostiques et thérapeutiques sont déposés par chacune des équipes.

Des recherches translationnelles visant à aboutir à de nouvelles thérapies

La recherche translationnelle réalisée au CRRET a déjà rendu possible la mise sur le marché de molécules « nées au laboratoire », disponibles aujourd’hui en clinique humaine, incluant des médicaments pour la cicatrisation de tissus périphériques et pour le traitement d’ulcères chroniques.

Une réponse à de grands défis

Au regard des résultats déjà obtenus, le CRRET se donne un délai de 10 ans pour que des thérapies combinées impliquant les cibles identifiées au laboratoire soient disponibles pour le traitement des pathologies étudiées (maladie d’Alzheimer ou cancer).

La valorisation de plateaux technologiques performants

Grâce à leurs expertises, les chercheurs déploient plusieurs plateformes technologiques:

- une plateforme de glycomique, accessible aux laboratoires académiques ou industriels désirant procéder à l’analyse structurelle et fonctionnelle des sucres complexes,

- une plateforme de peptidomique, analysant par spectroscopie de masse les profils peptidiques des tissus pathologiques (plateforme obtenue avec le soutien de l’UPEC et de la Région Île de France).

Un plateau technologique de microscopie confocale est par ailleurs installé dans les locaux de la faculté de sciences et technologie.

Le lien recherche-formation

Les chercheurs du CRRET encadrent plusieurs thèses, dont, actuellement deux qui portent sur l’étude de la neurodégénérescence et de la plasticité synaptique, deux concernant l’angiogenèse et le cancer, et une le tissu arthritique.

Les membres du laboratoire interviennent également fortement dans deux masters de la Faculté de Sciences et Technologie : masters Chimie  et master Sciences et technologie de l'agriculture de l'alimentation et de l'environnement, ainsi que dans le master biologie santé de la Faculté de médecine.

Ils sont également impliqués dans la formation de l’Institut Supérieur des Bio-Sciences de Paris.

En direction des collèges et lycées, ils participent également aux cordées de la réussite.

Pour en savoir plus

Mme Dulce Papy-Garcia est professeur de biochimie à la faculté de sciences et technologie de l’UPEC. Elle dirige le CRRET depuis janvier 2015.

mise à jour le 23 mars 2016

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Faculté des sciences et technologie
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil Cedex
Logo Sciences et techno Web