Vous êtes ici : Langue FRLa faculté

  • International,

Trois nouveaux projets européens de mobilité pour la faculté des sciences et technologie

Publié le 4 septembre 2019

Dans le cadre de l’appel à candidatures 2019 du programme Erasmus+ « Mobilité Internationale des Crédits » lancé par la Commission Européenne, permettant de financer des mobilités étudiantes et enseignantes entre des universités européennes et des universités hors programme Erasmus+, la faculté des sciences et technologie a remporté trois nouveaux projets.

Date(s)

le 4 septembre 2019

Cette année, la concurrence a été particulièrement rude pour l’attribution des projets de Mobilité Internationale des Crédits (MIC) puisque sur les 14 projets déposés par l’UPEC, seuls 4 se sont vus octroyer un financement. Sur les 4 projets remportés par l’UPEC, la faculté des sciences et technologie en a remporté 3 avec des universités partenaires algérienne, canadienne et ivoirienne.

Le projet MIC avec l’Université des Frères Mentouri Constantine 1 vise à renforcer les coopérations entre les deux institutions dans le domaine de la biologie médicale. Les bourses de mobilités permettront à des étudiants algériens de venir étudier dans le cadre d’un échange au sein du master Biologie-Santé et à des enseignants d’intensifier les liens scientifiques entre nos deux institutions.

Le projet MIC avec l’Université canadienne de Sherbrooke permettra de financer des mobilités étudiantes ou professorales et ainsi de soutenir le lancement des programmes de master de Chimie et en Sciences et Génie des Matériaux en double diplômation.

La coopération avec l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan repose quant à elle sur des échanges dans le domaine des sciences du sol. Le master Sciences et Technologie pour l’Agriculture, l’Alimentation et Environnement (STA2E) parcours Ingénierie Biologique pour l’Environnement (IBE) pourra accueillir des étudiants ivoiriens en échange grâce au financement octroyé à travers ce projet. Des mobilités enseignantes réciproques sont également à prévoir.  

Pour rappel, la faculté des sciences et technologie a remporté, les années précédentes, des projets Erasmus+ MIC avec l’Afrique du Sud, l’Iran, la Serbie et la Bosnie-Herzégovine.